dimanche 16 juin 2024
Votre Journal. Votre allié local.
CPE de Val-Alain

Le dossier rebondit à l’étude des crédits

Les + lus

Photo : Facebook - Municipalité de Val-Alain

29 avr. 2024 03:37

Le dossier du CPE de Val-Alain a fait son chemin jusqu’à l’Assemblée nationale. Lors de l’étude des crédits budgétaires du ministère de la Famille, le 23 avril, la députée libérale de Westmount-St-Louis, Jennifer Maccarone, a interpellé la ministre de la Famille, Suzanne Roy, sur le dossier.

La députée s’est attardée notamment aux dépassements de coûts de près de 900 000 $.
«On a récupéré 29 places parce que ça coûtait trop cher. On a quand même constaté qu’un autre CPE, avec quatre places de moins, 25 au lieu de 29, a été construit au coût de 2,39 M$ à Saint-Modeste, dans le Bas-Saint-Laurent», a questionné la députée. 
Le budget prévu pour la construction du CPE de Val-Alain était à l’origine de 1,4 M$. Les dépassements de coûts ont fait bondir la facture à 2,37 M$. 
«Il peut y avoir des particularités d’un projet à l’autre et d’un budget à l’autre. C’est ce qu’on voit. […] Pour le projet de Val-Alain, il y a eu remise des places de la part du CPE», a répondu la ministre de la Famille, Suzanne Roy.
Cette dernière a offert sa collaboration à la Municipalité afin de développer des services de garde en milieu communautaire ou en entreprise qui offrent des places subventionnées aux familles.
Pour le maire de Val-Alain, Daniel Turcotte, cette option est difficilement envisageable.
«Je pourrais essayer de dédier mon ancien bureau municipal pour une garderie, mais je ne pourrais pas avoir plus que 12 enfants dans la bâtisse. C’est un non-sens. Je vais garder un bâtiment pour 12 enfants. Mes frais fixes vont me coûter plus cher que ça et il faudrait en plus faire un prix réduit sur le loyer. Ça ne marche pas», a-t-il mentionné. Ce dernier avait été invité à assister à la séance des crédits par le Parti libéral.
M. Turcotte a pu s’entretenir avec la ministre Suzanne Roy après l’étude des crédits et lui remettre plus de 100 résolutions d’appui provenant de municipalités et de MRC à travers la province.
Une rencontre plus longue et plus formelle devrait avoir lieu dans les prochaines semaines entre la ministre et Daniel Turcotte.

 

Les + lus