dimanche 16 juin 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Communauté > Actualités

Une aide qui arrive à point pour Aide Alimentaire Lotbinière

Les + lus

Photo : Mélanie Labrecque

23 févr. 2023 10:25

COMMUNAUTÉ. Aide Alimentaire Lotbinière (AAL) a reçu, le 10 février dernier, un coup de pouce de la part de la députée provinciale de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours.

L’argent puisé au budget discrétionnaire de l’élue permettra à AAL de bonifier les paniers d’aide alimentaire qu’elle distribue auprès de ses membres.

«Cela nous permettra d’augmenter l’offre de produits lors des distributions. Nous pourrons être en mesure de donner plus de protéines. Lorsque nous recevons des denrées de Moisson Québec, c’est ce qui manque le plus. Ces paniers auront donc plus de diversité et seront mieux équilibrés et mieux garnis», a indiqué le directeur par intérim d’AAL, Louis-Gabriel Bélanger.

Par ailleurs, la députée a également profité de sa présence pour assister à la rencontre du conseil d’administration d’AAL. Les membres étaient en train de discuter de la prochaine planification stratégique. «Elle connaissait bien l’organisation et a en main notre dernier rapport d’activité. Elle suit nos actions avec attention. […] Elle souhaite aussi qu’on la tienne informée de la suite des choses», a poursuivi M. Bélanger.

Frigos communautaires

L’implantation des deux premiers frigos communautaires sur le territoire de la MRC de Lotbinière a connu un bon départ. M. Bélanger indique que le 27 janvier dernier, il a fait la tournée des réfrigérateurs de Saint-Apollinaire et de Saint-Gilles pour les remplir. Dans les deux cas, les frigos étaient vides.

«Ça veut dire qu’ils sont utilisé et que tout fonctionne bien. Nous sommes assez satisfaits et heureux de voir qu’il s’agit d’un projet mobilisateur», a rajouté M. Bélanger. Malgré tout, il estime qu’il reste encore du travail à faire afin de faire connaître le service dans la population.

Par ailleurs, l’installation du frigo de Saint-Flavien pourrait être retardée de quelques semaines. L’intention des organismes partenaires est de construire un endroit un peu plus élaboré pour l’installer, a précisé Louis-Gabriel Bélanger. Quant à Saint-Agapit, les travaux suivent leur cours.

Enfin, d’autres municipalités ont démontré de l’intérêt pour accueillir ce genre d’installations.

 

Les + lus