lundi 15 avril 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Communauté > Actualités

Redonner à sa communauté

Courir 70 km pour le Relais pour la vie

Les + lus

Photo : Mélanie Labrecque

23 mai 2023 09:21

COMMUNAUTÉ. Le Sancrucien Guy Moisan participera au Relais pour la vie du 10 juin prochain. Toutefois, il le fera d’une façon différente. Au lieu de marcher autour de l’anneau à Saint-Apollinaire, il courra 70 km sur les routes de la MRC de Lotbinière.

Le matin du 10 juin, Guy Moisan enfilera ses souliers de course et se mettra en route vers 10h sur les routes de la MRC de Lotbinière. Son itinéraire le mènera à faire une boucle qui traversera Sainte-Croix, Laurier-Station, Saint-Flavien, Dosquet, Saint-Agapit, Saint-Apollinaire et Saint-Antoine-de-Tilly avant de revenir à Sainte-Croix.

Il invite d’ailleurs les gens des villages qu’il traversera à venir courir avec lui sur le parcours que ce soit pour quelques foulées ou quelques kilomètres. Il espère arriver à Saint-Apollinaire pour être en mesure de faire quelques tours sur l’anneau du Relais pour la vie.

Courir 70 km, ce n’est pas donné à tout le monde. Guy Moisan s’est lancé ce défi à titre personnel, mais il souhaitait aussi rendre sa course significative. C’est pour cette raison qu’il s’est inscrit comme participant au Relais pour la vie de Lotbinière afin de remettre des dons à la Société canadienne du cancer.

Il peut ainsi faire le bien autour de lui et faire la paix avec une partie de son passé, dont il est moins fier. «On a tous un passé différent, mais on peut toujours s’améliorer. C’est ma façon à moi de redonner», a-t-il résumé.

Sportif dans l’âme

Guy Moisan ne s’est pas levé un matin avec l’idée de faire 70 km à la course à pied. L’entraînement que requiert une course d’endurance demande des semaines de travail acharné et sa silhouette athlétique montre qu’il s’est mis à la tâche il y a plusieurs années. En plus de la course à pied, il pratique aussi la boxe.

D’ailleurs, cela lui est utile lorsqu’il se prépare. «Je suis un très gros sportif. Je cours avec un protecteur buccal, ce qui obstrue la circulation d’air. Donc, tu dois apprendre à contrôler ta respiration pour être en mesure de le faire calmement», a-t-il expliqué. De cette façon, il a un meilleur contrôle sur le volume d’air qui entre dans ses poumons, cette façon de s’entraîner le sert lorsqu’il fait ses courses.

Il est possible de faire un don à la cause par la page de M. Moisan, sur le site Internet du Relais pour la vie de Lotbinière. «Pour arriver à le faire, les citoyens peuvent donner ce qu’ils veulent.»

 

 

 

 

 

Les + lus