mardi 23 avril 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Politique > Actualités

Budget provincial

Un budget qui laisse la FQM sur sa faim

Les + lus

Photo : Gilles Boutin – Archives

22 mars 2023 03:05

POLITIQUE. La Fédération québécoise des municipalités (FQM) estime que le budget déposé le 21 mars dernier par le ministre des Finances, Éric Girard, ne donne pas suffisamment de marge de manœuvre aux municipalités pour affronter l’augmentation des coûts d’opération.

Ces manques pourraient avoir un effet direct dans les poches des citoyens, a averti la FQM. Les municipalités pourraient se voir forcées d’augmenter les taxes municipales pour compenser la hausse de ces coûts d’opération.

Dans cette optique, la FQM demande une rencontre de la Table Québec-Municipalité (TQM) pour discuter des difficultés vécues par ses membres. Cette organisation qui réunit la FQM, l’Union des municipalités du Québec, les villes de Québec et de Montréal ainsi que le gouvernement, a comme mandat de définir les rapports entre Québec et les gouvernements municipaux.

«Les pressions sur les finances municipales sont majeures. En plus de l’augmentation considérable des frais pour nos opérations courantes comme l’entretien hivernal, la TQM doit se réunir pour parler également de nos préoccupations en lien avec la lutte aux changements climatiques, l’aménagement du territoire et nos problématiques sociodémographiques. On doit aussi introduire la notion de territoire dans le financement municipal. Des solutions existent et nous devons nous asseoir rapidement pour discuter avec le gouvernement sur la façon de s’attaquer à ces problèmes », a souligné le président de la FQM, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog, Jacques Demers.

Des mesures à l’avantage des régions

Cependant, le portrait n’est pas tout noir. La FQM note certaines mesures d’intérêt pour les régions dans le budget Girard.

Ainsi, parmi celles relevées par la FQM, il y a le soutien des MRC les plus vulnérables économiquement en investissant 85,8 M$ sur trois ans; un soutien supplémentaire de 25 M$ dans les Fonds locaux d’investissement; une aide financière directe de 43,7 M$ sur cinq ans pour favoriser l’embauche de ressources spécialisées en matière d’aménagement du territoire; un investissement additionnel de 200 M$ en 2024-2025 pour l’entretien et l’amélioration du réseau routier local; 75 M$ de plus pour des appels de projets visant à améliorer la couverture cellulaire et l’implantation de plusieurs mesures pour la lutte aux changements climatiques et en environnement.

 

 

 

 

Les + lus