mardi 23 avril 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Politique > Actualités

Politique municipale

Le conseil des maires en bref

Les + lus

Photo : Mélanie Labrecque

11 mai 2023 01:49

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont rassemblés, le 10 mai, à la salle communautaire de Saint-Narcisse à l’occasion de leur réunion mensuelle. Voici quelques points à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.

Portrait de l’offre de loisirs

Des représentants de la Table des responsables de loisirs de Lotbinière sont venus solliciter l’appui de la MRC de Lotbinière pour la réalisation d’une analyse en profondeur de l’offre de loisirs et des infrastructures actuelles sur le territoire de la MRC de Lotbinière.

«Nous voulons offrir à la région de Lotbinière une proposition qui apporterait des solutions aux enjeux qu’on vit quotidiennement dans notre travail, mais qui serait aussi un outil pour les élus dans leurs prises de décisions sur le développement des loisirs. Tout ça dans le but que ça corresponde vraiment aux besoins de la population», a expliqué l’agente de développement de la Municipalité de Saint-Patrice-de-Beaurivage, Isabelle Toutant.

Les prévisions du gouvernement estiment que la population de la MRC de Lotbinière passerait à 40 000 habitants d’ici 2040. Cette population compterait 10 000 jeunes de moins de 19 ans.

«Ce travail permettrait de bien cerner les besoins des citoyens pour les 10 prochaines années. Il nous permettrait de voir l’état de nos infrastructures et de mieux prévoir l’arrivée massive de nouveaux jeunes dans la MRC de Lotbinière. […] Une population de 10 000 personnes en bas de 19 ans, c’est beaucoup d’infrastructures sportives qui risquent d’être en demande, c’est aussi beaucoup de place en camp de jour», a poursuivi le directeur adjoint des loisirs de Saint-Apollinaire, Jean-Michel Blouin.

La réalisation de cette analyse coûterait de 50 000 $ à 60 000 $ et pourrait être financée en partie par le volet 4 du Fonds régions et ruralité. La participation monétaire de chacune des municipalités serait calculée au prorata de sa population.

Conciliation travail proche-aidance

Le Regroupement des personnes aidantes de Lotbinière a fait une présentation sur la conciliation travail proche-aidance. Au Québec, une personne sur quatre est considérée comme proche aidant. Dans la MRC de Lotbinière, cela représente environ 6 700 personnes, dont une sur trois qui est encore sur le marché du travail.

«On parle beaucoup de la réalité difficile de la main-d’œuvre et de son appauvrissement. Il faut réfléchir à ce qu’il faut faire pour garder ces employés. [L’entreprise doit réaliser] que ça se peut que son employé soit proche aidant et qu’il doit mettre en place des mesures de conciliation pour lui donner envie de rester», a noté l’intervenante Julie Toutant.

De son côté, la directrice générale de l’organisation, Catherine Martel, est venue présenter les différentes dispositions des lois provinciale et fédérale qui sont mises en place pour soutenir les travailleurs proches aidants.

«Vous êtes des ambassadeurs, qui aident les gens dans la communauté, qui ont une crédibilité auprès de vos citoyens», leur a rappelé Mme Martel soulignant qu’ils peuvent avoir un rôle à jouer auprès de ces personnes.

«Nous voulons que vous sachiez qu’on existe et que si vous avez des personnes proches aidantes dans votre entourage ou de vos citoyens qui prennent soin d’un enfant, d’un parent ou d’un conjoint en situation de maladie, de handicap, avec un trouble de santé mentale, sachez que notre mission première c’est de les accompagner», a soutenu Julie Toutant.

Mise en lumière de l’église de Sainte-Croix

La MRC de Lotbinière, par le volet 2 du Fonds régions et ruralité, octroie une aide de 28 000 $ à la Municipalité de Sainte-Croix pour son projet de mise en lumière de l’église. De son côté, la Municipalité consacrera une somme de près de 72 000 $ pour l’installation du système d’éclairage.

Disposition des boues d’installations septiques

La MRC de Lotbinière a renouvelé son entente avec la Ville de Québec pour la disposition des boues des installations septiques. Cette entente intermunicipale est valide jusqu’au 31 décembre 2024 avec la possibilité d’une prolongation pour trois années supplémentaires. Ce nouvel accord vient également avec une majoration à la hausse du tarif de traitement. Il passe de 28 $ le mètre cube à 31 $ le mètre cube.

 

 

 

 

 

 

 

Les + lus