mercredi 21 février 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Politique > Actualités

Carte électorale

Carte électorale provinciale : pas de changement pour Lotbinière-Frontenac

Les + lus

Photo : Commission de représentation électorale

20 sept. 2023 11:02

POLITIQUE. Contrairement au fédéral, la modification de la carte électorale provinciale n’aura aucun impact sur la circonscription de Lotbinière-Frontenac. C’est ce qu’a expliqué la Commission de représentation électorale, le 19 septembre, lors de la présentation de sa première proposition de délimitation des 125 circonscriptions électorales.

Lotbinière-Frontenac est au nombre des circonscriptions qui ne seront pas touchées par cet exercice. D’ailleurs, l’ensemble des circonscriptions de Chaudière-Appalaches est préservé.

Malgré une augmentation de la population quelque peu supérieure à la moyenne québécoise, toutes les circonscriptions respectent le seuil d’électeur prévu par la Loi électorale, mentionne la Commission.

Toujours dans le rapport, on souligne que seulement trois circonscriptions comptent un nombre d’électeurs supérieurs à la moyenne provinciale. Chutes-de-la-Chaudière (+ 18,5 %), Lotbinière-Frontenac (+ 13,9 %) et Lévis (+ 0,7 %).

L’écart des autres circonscriptions varie entre -12,7 % et -1,2 % et selon les prévisions de l’Institut de la statistique du Québec, la croissance de la population de la région devrait être légèrement plus faible à celle de la province dans les années à venir.

Le nombre moyen d’électeurs par circonscription doit être de 50 694. Un écart supérieur ou inférieur à 25 % est toléré. Cette condition, explique la Commission, lui donne la marge de manœuvre nécessaire pour faire son travail en respectant les communautés naturelles et assurer la représentation des électeurs.

«Selon les perspectives de croissance régionales, aucune des sept circonscriptions de la région de Chaudière-Appalaches n’est en voie de devenir en situation d’exception. Dans ce contexte, aucune modification des limites des circonscriptions n’est requise», conclut la Commission.

Notons que selon ce premier jet, 55 circonscriptions sur 125 ont vu leurs limites être modifiées. Rappelons que la Loi électorale prévoit une révision de la carte aux deux élections générales provinciales pour refléter les changements démographiques survenus dans les régions. La carte actuelle établie en 2014 a été utilisée aux élections de 2018 et 2022. La prochaine carte servira aux élections de 2024 et de 2030.

 

 

 

Les + lus