mardi 25 juin 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Gens d’ici

Secourisme

Geste d’héroïsme à Lotbinière

Les + lus

Michel Daigle (sur la photo) et Éric Boisvert-Drapeau ont repêché des eaux du fleuve trois hommes qui s’y étaient malencontreusement retrouvés. Photo : Courtoisie

29 août 2023 08:53

SAUVETAGE NAUTIQUE. Une virée sur le fleuve Saint-Laurent de cinq personnes ne s’est pas terminée en catastrophe en juillet à Lotbinière grâce à l’action de bons samaritains. Résident de Laurier-Station, Michel Daigle a joué un rôle important pour venir en aide à trois des cinq infortunés.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

Les événements du 8 juillet dernier demeurent encore très frais à la mémoire de Michel Daigle, qui possède un chalet près du fleuve dans la municipalité de Lotbinière.

«C’était un beau samedi soir et tout le monde dans les environs était dehors pour profiter de cette soirée magnifique. Je suis sorti de mon chalet parce que je voulais préparer un feu. Lorsque je suis arrivé au bord du fleuve, c’est là que j’ai entendu des gens crier au meurtre et des personnes sur le rivage regarder vers le chenal», s’est rappelé le Laurierlois, lors d’une entrevue téléphonique le 23 août.

Par une drôle de coïncidence, Michel Daigle était allé pêcher plus tôt dans la journée et contrairement à son habitude, il avait laissé sa chaloupe à proximité du fleuve comme il y avait de bonnes chances qu’il puisse retourner taquiner le poisson le lendemain.

Après avoir vu deux têtes au-dessus de l’eau dans le chenal, il a aussitôt appelé sa femme pour qu’elle se joigne à lui pour aller secourir les malheureux. Après le sauvetage, Michel Daigle a appris qu’un groupe de cinq personnes qui étaient montées à bord d’une chaloupe s’était retrouvé à l’eau après que leur embarcation se soit renversée.

Opération rescousse

Après avoir mis sa chaloupe à l’eau, Michel Daigle a vu un homme prenant part à une fête dans un chalet avoisinant, Éric Boisvert-Drapeau, le rejoindre et lui proposer de se joindre à lui et de remplacer sa femme. Michel Daigle a accepté l’offre et les deux hommes se sont élancés dans le fleuve à bord de l’embarcation du Laurierlois pour aller secourir les personnes se trouvant à l’eau.

Michel Daigle et Éric Boisvert-Drapeau, un résident de Princeville, ont pu atteindre trois des cinq personnes se trouvant à l’eau. Deux des malheureux se partageaient une ceinture de sécurité pour demeurer au fil de l’eau tandis que l’autre avait pu s’agripper à une glacière pour atteindre le même objectif. Michel Daigle et Éric Boisvert-Drapeau ont rapidement sorti de ce mauvais pas les trois hommes.

À leur retour près du rivage, le duo de sauveteurs a pu découvrir que les deux personnes manquantes du quintette avaient pu s’approcher de la rive et avaient été secourues par d’autres bons samaritains. Au grand soulagement des membres des services d’urgence, le drame a ainsi pu être évité grâce notamment aux actions de Michel Daigle et Éric Boisvert-Drapeau, qui ont été saluées par les policiers. Pour le résident de Laurier-Station, il était tout naturel d’aller secourir les hommes qui sont tombés dans le fleuve Saint-Laurent.

«C’était vraiment automatique, je n’y ai même pas pensé une seconde. On ne laisse pas des gens en panique comme ça, qu’ils soient toujours en train de se battre pour survivre ou même si un drame est survenu. Je suis très heureux que ça se soit bien terminé», a conclu M. Daigle.

Les + lus