(Crédit photo : Gilles Boutin)

CULTURE. Plus de 27 500 personnes se sont réunies à Joly du 26 au 28 juillet à l’occasion du Festival Rétro de Joly. Pour l’événement, qui célébrait cette année son 20e anniversaire, il s’agit d’une foule record.

Les responsables de la programmation, Carmen Cloutier et Denis Carignan, des Productions J’Aime, étaient tout sourire un peu plus de 36 heures après la clôture du festival qui s’est terminé par le spectacle hommage à Charles Aznavour offert par Guy Lamarche.

«Il n’y a pas eu d’orage. Dès le lundi, on annonçait du beau temps alors les VR et les roulottes ça s’est rempli rapidement. On en a accueilli environ 1 200. Les spectacles sur nos trois scènes ont très bien fonctionné et même les noms inconnus ont surpris le public», a souligné Denis Carignan.

Il faut dire que toutes les conditions étaient réunies pour que cette édition soit un succès. Une forte programmation combinée à d’excellentes conditions météorologiques et une bonne dose de découverte.

«Un commentaire que je recevais à plusieurs reprises des gens lorsque je leur demandais ce qui les avait attirés à Joly, c’était oui les gros noms, mais on me disait souvent que "nous, quand on va chez vous, on ne connaît pas tous les artistes, mais c’est toujours bon"», a rajouté Carmen Cloutier. Cette dernière poursuit en indiquant que de plus en plus de jeunes musiciens se tournent vers le style rétro et le résultat est très bon.

Parmi les chanteurs qui ont retenu l’attention du public et des organisateurs, on retrouvait les Michel Pagliaro, Patsy Gallant, CCR Reborn et The Twisters. Quant au spectacle coup de cœur, ils soulignent d’entrée de jeu celui de Brigitte Boisjoli.

«Elle est super gentille. Son spectacle est bien rodé. Ce qu’elle dit entre les chansons est aussi important que les chansons. Elle sait comment s’y prendre, elle est très comique. Le spectacle aurait pu s'étirer sur deux heures. Les gens la voient partout et veulent la voir en personne. La rencontre avec le public au kiosque VIP a duré 1h30», a affirmé M. Carignan.

Ce dernier a également mentionné la performance hommage à Céline Dion par Jeanick Fournier. «C’était comme assister à un spectacle de Céline. Elle a un registre de voix assez extraordinaire. Ça a ébloui les gens.»

Anniversaire

Afin de faire un clin d’œil aux 20 dernières années, les programmateurs ont ramené plusieurs éléments qui avaient été appréciés dans les années passées. «On avait un invité surprise, il y avait une joueuse d’orgue de barbarie et un joueur d’accordéon», a illustré Carmen Cloutier.

Cette 20e édition à peine terminée, les producteurs pensent déjà à celle de 2020. «Il y a des petites choses qu’on se doit d’améliorer parce qu’on a de plus en plus de monde, mais c’est un heureux problème. On a pris des notes. Le succès de cette année nous met beaucoup de pression pour l’année prochaine. Nous avons déjà quelques artistes de réservés», a mentionné M. Carignan.

 

 

 

 

Les plus lus

Le déconfinement de la culture débutera le 29 mai

CULTURE. C’est une première étape. Les musées, les comptoirs de prêt des bibliothèques et les ciné-parcs pourront rouvrir au public le 29 mai.

Le Moulin du Portage sur pause jusqu'en 2021

CULTURE. L’été 2020 sera à oublier pour l’équipe du Moulin du Portage. Le diffuseur a annoncé, le 31 mai, qu’il annulait sa saison de spectacles.

COVID-19 : 400 M$ pour la culture

Le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications, a annoncé le début de son plan de déconfinement du milieu culturel en annonçant des investissements de 400 M$ pour les différents secteurs du milieu, le 1er juin dernier lors de sa conférence de presse quasi quotidienne.