Hypnose existe depuis 20 ans dans plusieurs municipalités, mais est entré dans ses locaux de Saint-Apollinaire il y a un an. (Crédit photo : Courtoisie)

DANSE. Le studio Hypnose, ouvert depuis un peu plus d’un an, a procédé le 18 août dernier à l’ouverture d’un tout nouveau local au-dessus de celui déjà établi à Saint-Apollinaire. Victime de sa popularité, l’école qui offre des cours multistyles a doublé sa superficie afin d’accueillir un nombre encore plus grand de danseurs.

Par Émilie Pelletier – Collaboration spéciale

Conçue par l’artiste local Yann Lemieux, de l’entreprise LMX art et murale, la nouvelle salle de danse permettra, comme l’espère la directrice de l’établissement, Nathalie Lemay, d’accepter les inscriptions d’environ 200 danseurs supplémentaires aux 300 qui fréquentent déjà le studio Hypnose.

Elle n’est d’ailleurs pas inquiète d’atteindre cet objectif, elle qui estime que plusieurs centaines de personnes se sont déplacées pour venir constater les plus récents aménagements qui ont nécessité des investissements d’environ 20 000$ lors de l’inauguration.

«Ça n’a pris qu’un an pour qu’on atteigne notre pleine capacité, même si l'on offrait déjà des cours 7 jours sur 7. Le nouveau local offre une opportunité de répondre à un besoin, surtout avec les demandes des gens pour offrir de nouveaux styles de danse», explique Mme Lemay.

Elle ajoute d’ailleurs que les troupes compétitives ont doublé en participants et qu’elles «continuent de bien performer», alors qu’une récente compétition a placé l’une de ses troupes au 10e rang pancanadien.

Qualité et variété

Le studio Hypnose compte en effet ouvrir des classes de danse technique, comme le jazz et le ballet, alors qu’elle se spécialisait précédemment dans la danse urbaine, tel que le hip-hop et le breakdance notamment. Des cours familiaux s’ajouteront aussi à l’offre pour la session d’automne, dont le début est prévu le 7 septembre.

«On a embauché des professeurs spécialisés pour ouvrir d’autres groupes et c’est ce qui nous distingue, je crois, des autres écoles de danse. Chacun des profs n’offre qu’un seul style de danse, ce qui nous permet d’avoir des cours de qualité, avance-t-elle fièrement. «La beauté de nos studios créatifs et stimulants créés par Yann Lemieux et la salle de style lounge pour les parents sont d’autres éléments qui sont fort appréciés.»

 

Les plus lus

Une lapine de Saint-Sylvestre en vedette à Animania

TÉLÉVISION. L'angora anglais de Josée Maher, de Saint-Sylvestre, Miss New de BerMah, sera l’une des vedettes de l’émission Animania, présentée à TVA. La lapine au pelage étonnant tentera de séduire les artistes et le public présents sur le plateau, lors de l’émission qui sera diffusée le 5 février, pour devenir l’animal de compagnie préféré du Québec.

La programmation du Festival country de Lotbinière dévoilée

SPECTACLE. Les responsables du Festival country de Lotbinière ont dévoilé aujourd’hui la programmation de la sixième édition de l’événement qui se déroulera à Saint-Agapit du 19 au 21 juin. À Granger Smith, qui avait été confirmé il y a quelques semaines, s’ajoutent le duo canadien High Valley et Matt Lang.

Gayle Martel expose à Saint-Apollinaire

CULTURE. Les toiles très expressives de l’artiste originaire de Saint-Apollinaire, Gayle Martel, sont exposées au Centre multifonctionnel de Saint-Apollinaire. Il sera possible de les admirer jusqu’au 16 février.

Secondaire en spectacle s’amène

CULTURE. Les finales locales de Secondaire en spectacle se poursuivront du 6 février au 3 avril en Chaudière-Appalaches. Cette année, les écoles secondaires Beaurivage et Pamphile-Le May seront de la partie. La finale de Beaurivage aura lieu le 6 février et celle de Pamphile-Le May le 21 février.

Axel Lecompte se démarque au concours IPOP!

CULTURE. Le jeune Axel Lecompte, 10 ans, originaire de Saint-Apollinaire, a étonné en décembre dernier lors d’une compétition internationale de jeunes talents qui s’est déroulée à Los Angeles. Il a remporté la médaille d’or de la compétition Ipop! dans la catégorie Sitcom.

Josée Couture expose à Saint-Apollinaire

CULTURE. L’artiste et photographe lévisienne, Josée Couture, a monté sa première exposition en carrière. Une série de toiles et de photographies sont présentées au Centre multifonctionnel de Saint-Apollinaire jusqu’au 15 mars.