Lauriane Yargeau (gauche) et Sandrine Hébert (droite) en compagnie de leur coach, Léa Jarry (au centre). (Crédit photo : Courtoisie)

CHANSON. La septième édition du concours de chant Propulse ta voix ! a eu lieu les 9 et 10 novembre au Camp musical de Saint-Alexandre-de-Kamouraska, dans le Bas-Saint-Laurent. L’Apollinairoise Sandrine Hébert, s’est hissée parmi les finalistes.

Sandrine Hébert ainsi que 39 autres participants ont été sélectionnés lors d’auditions à l’aveugle qui se sont déroulées les 26 et 27 octobre, à Saint-Alexandre-de-Kamouraska. Tout comme à l’émission La Voix, les participants devaient tenter de convaincre l’un des quatre coachs : William Deslauriers, Léa Jarry, Mike Lee et Vanwho.

Lors du concours, les chanteurs ont eu l’occasion de faire entendre leur voix à l’occasion des quarts de finale, de la demi-finale et de la finale. Afin de se préparer à faire leurs prestations, chacune des équipes a reçu une formation de quatre heures provenant de leur coach respectif.

Christopher Therrien, de Sainte-Anne-de-Madawaska, au Nouveau-Brunswick, a été couronné grand gagnant du concours. Les deuxièmes et troisièmes places ont été décernées à Lauriane Yargeau, de Sherbrooke, et Marc-Olivier Bergeron, de Salaberry-de-Valleyfield.

 

Les plus lus

Ça tourne au Moulin du Portage

CULTURE. Le site du Moulin du Portage sera mis en vedette dans la quatrième saison de la websérie jeunesse Ça fout la chienne : Les enfants perdus. L’équipe de tournage était de passage dans la région les 8 et 9 juillet derniers afin de capter les scènes qui seront présentées au public.

Festival de Manseau : l’histoire qui en cache une autre

CULTURE. Bien qu’il ait été un échec, le Festival pop de Manseau demeure gravé dans l’imaginaire collectif. Afin de souligner le 50e anniversaire de ce qui devait être le Woodstock québécois, la municipalité a mandaté l’historien Jacques Crochetière pour rédiger un livre souvenir relatant l’histoire du festival. À travers les pages du recueil qui sera lancé à l’automne, l’auteur reviendra aussi su...

Peindre sans peinture

CULTURE. L’artiste peintre originaire de Saint-Apollinaire, Étienne Rousseau, participera à une aventure hors du commun. Il devra créer une oeuvre sans peinture et sans ses outils d’artiste dans le cadre de l’Exposition d’art sauvage qui se déroulera le 23 août prochain, dans les Jardins de Victoria à Saint-Isidore-d’Auckland, en Estrie.

Les petites histoires du pont de Québec

HISTOIRE. Pensez à ce pont vieux de 103 ans qui relie la rive sud et la rive nord du fleuve Saint-Laurent entre Québec et Lévis, ce dernier a été l’hôte d’une foule d’histoires anodines, macabres, mais surtout grandioses. C’est ce que dessine l’auteur lévisien Michel L’Hébreux dans son dernier ouvrage sur le pont de Québec, Curieuses histoires du pont de Québec.

Journée consacrée aux plantes alpines et de rocailles

TOURISME. Le Domaine Joly-De Lotbinière accueillera pour la première fois dimanche le Club des Alpinegiste. Cette activité se déroule dans le cadre de la journée Le premier dimanche du mois, je vais au musée! qui aura lieu le 2 août prochain.

L’agriculture racontée en miniature à Issoudun

CULTURE. L’agriculture est au cœur de l’histoire du Québec et l’un des témoins de ce passé est la machinerie associée à la culture de la terre. À Issoudun, il est possible d’avoir un aperçu de la vie agricole du début du 20e siècle avec la collection de miniatures exposée au Musée Isidore-Boisvert.

La tenue de festivals de nouveau permise

CULTURE. Depuis le 5 août, un maximum de 250 personnes peut se regrouper dans les lieux extérieurs publics. Une distance de deux mètres devra être maintenue entre les individus et ce, dans la mesure du possible. Du même coup, cela autorise la tenue de festivals.