(Crédit photo : Archives)

FAITS DIVERS. Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) a remis, en février dernier, son rapport concernant un événement survenu à Saint-Patrice-de-Beaurivage en juin 2019 au Directeur des poursuites criminelles et pénales. (DPCP).

Le DPCP décidera, après l’avoir analysé, s’il y a matière à déposer des accusations dans ce dossier.

Rappelons que le 6 juin 2019, une femme de 33 ans a été blessée à la suite d’une intervention policière menée par la Sûreté du Québec.

Ce que l’enquête a démontré

Selon l’enquête du BEI, un appel a été fait au 911 le 6 juin 2019, vers 21h, concernant une dispute. À leur arrivée, les deux policiers ont remarqué la présence de trois personnes, deux hommes et une femme, tous en état d’ébriété. Constatant certains dommages dans le domicile, les policiers s’assurent que personne n’a été blessé.

«Après discussion avec les trois personnes, aucune arrestation n’est faite par les agents et il est convenu que la femme doit quitter les lieux pour se rendre à son domicile. Considérant son état, des appels téléphoniques sont faits afin de trouver un raccompagnement par taxi pour la dame. Aucun véhicule taxi ne voulant se rendre jusqu’à Saint-Patrice-de-Beaurivage, les agents offrent à la femme de l’emmener jusqu’à Saint-Apollinaire où elle sera en mesure de trouver un raccompagnement», peut-on lire dans le communiqué du BEI.

La dame a été installée sur le siège arrière de l’auto-patrouille. Sur la route, à la hauteur de Saint-Agapit, elle se plaint qu’elle ne se sent pas bien et s’affaisse sur le côté. Constatant que sa respiration semblait difficile, les agents ont immobilisé leur véhicule. À ce moment, ils ont sorti la dame de la voiture, elle était alors inconsciente. Elle ne respirait plus. Les policiers ont demandé une ambulance et procédé à des manœuvres de réanimation.

«La femme est prise en charge par les ambulanciers, puis conduite dans un centre hospitalier où elle recevra des soins. Elle sera considérée hors de danger quelques heures plus tard.»

En raison de la nature des informations contenues dans le rapport, le BEI ne le rendra pas public.

 

Les plus lus

Une famille de Terrebonne demande l’aide des riverains du Saint-Laurent

FAITS DIVERS. Nancy Gosselin et Richard Martel, les parents de Simon Martel, demandent l’aide du public afin de retrouver leur fils.

Enquête du BEI sur des événements survenus à Saint-Agapit: pas de poursuite déposée

FAITS DIVERS. Le directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) ne portera pas d’accusations dans le dossier de l’enquête indépendante mise en branle le 6 juin 2019 à la suite d’un incident survenu à Saint-Agapit. À l’époque, une femme avait subi un arrêt cardiorespiratoire alors qu’elle était sous la supervision de policiers de la Sûreté du Québec.

La semaine policière en bref

FAITS DIVERS. Le Centre de services de Pont-Rouge de la Sûreté du Québec a publié un bilan des activités et opérations qui se sont tenues sur son territoire qui comprend la MRC de Lotbinière. Voici ce qui a retenu l’attention des agents de la paix de la région dans la dernière semaine.

Travaux sur l’autoroute 20

TRANSPORTS. Le ministère des Transports entreprendra des travaux de reconstruction de l’autoroute 20 en béton, le 19 mai prochain.

La semaine policière en bref

FAITS DIVERS. Le Centre de services de Pont-Rouge de la Sûreté du Québec a publié un bilan des activités et opérations qui se sont tenues sur son territoire. Voici les événements qui ont retenu l’attention des agents du poste de la MRC de Lotbinière pour la période se terminant le 21 mai.

Coups de chaleur : le CISSS rappelle les mesures préventives

SANTÉ. En ces premières journées plus chaudes, il est essentiel d’appliquer dès maintenant les mesures préventives pour contrer les dangers du travail à la chaleur. Ainsi, le Service de la santé au travail de la Direction de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches rappelle l’importance d’adapter l’organisation du travail pour éviter des prob...

Pont Pierre-Laporte: poursuite des travaux d'entretien au cours des prochains jours

TRANSPORTS. Le ministère des Transports confirme que les travaux d'entretien sur le pont Pierre-Laporte nécessiteront des fermetures partielles de soir et de nuit au cours des prochains jours.