mardi 25 juin 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Saison grippale : la Santé publique rappelle ses recommandations

Les + lus

Photo : Capture d'écran

16 nov. 2022 11:39

Accompagné du Dr Luc Boileau, directeur national de la Santé publique, et Daniel Desharnais, coordonnateur de la cellule de crise, Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, a formulé trois recommandations, le 16 novembre, en raison de la présence de trois virus respiratoires, la COVID-19 et le virus respiratoire syncytial (VRS), présentement en plus forte circulation, et l’influenza, dont la saison vient tout juste de commencer.

«Dans ce contexte, la Santé publique recommande trois actions. Premièrement, de porter le masque dans les lieux publics achalandés pour tout le monde, peu importe l’âge, en excluant les écoles et les garderies. La deuxième recommandation est de rappeler aux Québécois l’importance de se laver les mains pour limiter la propagation de l’influenza. Et la troisième mesure, comme l’a déjà dit le Dr Boileau, si vous faites de la fièvre, vous restez à la maison, et si vous avez des symptômes (toux, mal de gorge ou congestion nasale), vous portez le masque», a d’emblée indiqué M. Dubé.

Selon la Santé publique, ces mesures permettront de limiter la propagation de ces maladies infectieuses, notamment chez les personnes vulnérables, comme les personnes immunosupprimées, les personnes aux prises avec des maladies chroniques, les personnes âgées, les enfants ainsi que les femmes enceintes.

C’est également pour limiter «l’achalandage important observé dans les urgences des hôpitaux» de la province provoqué par ces trois virus respiratoires que ces recommandations ont été formulées.

«On a une augmentation prévisible de la COVID (en raison du variant actuel), l’influenza qui est en train de s’installer et les autres virus, dont le VRS. Nous avons un cocktail épicé pour les prochaines semaines, sinon les prochains mois. Il est donc temps de revenir avec nos bonnes habitudes de prudence et de vigilance qui avaient été bien ancrées», a souligné le Dr Luc Boileau.

Le directeur national de la Santé publique et le ministre de la Santé ont rappelé l’importance de la vaccination, notamment pour les personnes vulnérables et celles qui n’ont jamais contracté la COVID-19.

Les + lus