jeudi 29 février 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Politique > Actualités

Carte électorale fédérale: la MRC de Lotbinière en voie de trouver les appuis nécessaires

Les + lus

Photo : Commission de délimitations des circonscriptions électorales fédérales pour le Québec

13 févr. 2023 10:03

POLITIQUE. Jacques Gourde, député fédéral de Lévis-Lotbinière, Luc Berthold, député fédéral de Mégantic-L’Érable, et Louis Plamondon, député fédéral de Bécancour-Nicolet-Saurel, soutiendront la MRC de Lotbinière dans leur ultime tentative de faire modifier la nouvelle carte électorale fédérale.

La nouvelle carte a soulevé la colère et l’incompréhension chez les élus qui sont déterminés à trouver les appuis nécessaires pour obliger la Commission à refaire ses devoirs. Pour renvoyer le projet de carte électorale sur la table à dessin, au moins 10 députés doivent s’opposer au rapport déposé à la Chambre des communes. «Nous avons commencé les démarches avec Luc Berthold. Il est très à l’aise de ramener Leclercville, Val-Alain et Villeroy de son côté. De plus, lorsque je lui ai parlé du nom de Lotbinière, qui est très important pour nous; (il s’est dit d’accord à ajouter Lotbinière au nom de sa circonscription), d’autant plus que la seigneurie se trouve sur les territoires de Val-Alain, Lotbinière, Leclercville, Joly et Saint-Édouard», a noté le préfet de la MRC de Lotbinière et maire de Val-Alain, Daniel Turcotte. Ce dernier ajoute qu’en plus d’avoir une forte valeur territoriale, le nom de Lotbinière fait référence à la famille Joly de Lotbinière dont l’un des membres, Henri-Gustave Joly de Lotbinière, a été député provincial et fédéral ainsi que premier ministre du Québec pour une brève période. Quant au soutien des députés, nécessaire pour réenclencher une révision, Daniel Turcotte est sûr de les obtenir. «Selon Luc Berthold et Jacques Gourde, il n’y a aucun problème. […] Aussi, le Bloc québécois veut tout contester. […] Le nombre de votes n’est pas un enjeu, selon M. Berthold. C’est plutôt de faire comprendre [nos arguments] à la commission en très peu de temps, soit cinq minutes», a poursuivi M. Turcotte. Ce que lui a assuré le député de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, dans une lettre envoyée le 6 février. «Après discussion avec les députés Louis Plamondon et Luc Berthold, il a été convenu de s’opposer au rapport de la commission de délimitation des circonscriptions électorales en utilisant la procédure réservée aux députés par le comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre. Ils demanderont donc, d’une seule et même voix que Leclercville, Val-Alain et Villeroy soient ajoutés à la circonscription de Mégantic-l’Érable au lieu de Bécancour-Saurel-Odanak.» Notons que Val-Alain et Leclercville ont ensemble une population d’environ 1 400 personnes. Carte controversée Rappelons que le 1er février, la Commission de délimitations des circonscriptions électorales fédérales pour le Québec a déposé, à la Chambre des communes, son rapport final qui prévoit la séparation du territoire de la MRC de Lotbinière en trois. Presque toutes les municipalités de la MRC de Lotbinière se retrouveraient dans Lévis-Lotbinière et dans Mégantic-L’Érable. Cependant, la commission, pour des raisons purement mathématiques, a fait le choix de rediriger Val-Alain et Leclercville, ainsi que Villeroy dans le comté voisin de Bécancour-Saurel-Odanak. «Les circonscriptions de Bécancour—Nicolet—Saurel et de Drummond conserveront leurs limites actuelles, dont les intervenants locaux sont satisfaits. Il n’y aura donc pas de transfert des municipalités de Saint-Eugène, Saint-Guillaume, Saint-Pie-de-Guire et Sainte-Brigitte-des-Saults de la circonscription de Drummond à celle de Bécancour—Nicolet—Saurel. Par contre, la Commission transfère à cette dernière les municipalités de Leclercville, Val-Alain (MRC de Lotbinière) et Villeroy (MRC de L’Érable) afin de réduire son déficit de population», peut-on lire dans le rapport.

Les + lus