samedi 13 juillet 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Politique > Actualités

Politique municipale

Le conseil de Saint-Antoine-de-Tilly en bref

Les + lus

​La députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours, s’est adressée aux élus et citoyens de Saint-Antoine-de-Tilly. Photo : Mélanie Labrecque

12 juin 2024 11:54

Les élus de Saint-Antoine-de-Tilly se sont rassemblés le 11 juin dernier à l’occasion de leur assemblée mensuelle. Pour la première fois depuis plusieurs mois, cette séance du conseil municipal s’est déroulée dans le calme du début à la toute fin.

Visite d’Isabelle Lecours

La députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours, s’est adressée brièvement au conseil municipal et aux citoyens présents à la séance. Elle est venue rappeler l’adoption du projet de loi 57 par l’Assemblée nationale le 7 juin dernier. «Ce n’est pas toujours facile d’être un élu au municipal, au provincial ou au fédéral. Je demande la collaboration de tous les citoyens pour être indulgent envers nous. Nous essayons tous de faire le travail du mieux que nous le pouvons», leur a mentionné la députée. Cette loi a été adoptée pour protéger les élus en leur donnant les outils nécessaires pour pouvoir agir contre le comportement de certains. Enfin, l’élue a pris également quelques minutes pour répondre aux questions des citoyens.

Entente de transport d’eau

Comme chaque année, la Municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly signe un contrat avec une entreprise pour le transport d’eau potable en cas de manque dans son réservoir. Elle a renouvelé le contrat afin de s’assurer d’avoir accès à un transporteur si le besoin se présente. Pour le moment, la Municipalité n’est pas en mesure de fournir le coût puisque le montant sera variable selon le nombre de transports effectués pendant l’été.

Nettoyage des bordures de route et épandage de poussière

À la suite d’un appel d’offres pour le nettoyage des bordures de route, la Municipalité a reçu trois soumissions. Elle a accordé le contrat à l’entreprise MMR Turcotte au coût de 3 500 $ pour le retrait du gravier et de la poussière sur les routes municipales.

Par ailleurs, elle a aussi lancé un appel d’offres pour l’épandage d’abat de poussière sur les routes non pavées de la municipalité. Après l’ouverture des trois soumissions, elle a accordé le contrat à Groupe FJH Construction au coût de 2 700 $.

Embauche d’un directeur général intérimaire

La municipalité a confirmé l’embauche d’un directeur général et greffier-trésorier intérimaire. Mohamed A. Madène prendra la relève du directeur général Raphaël Rioux, qui est en arrêt maladie pour une durée indéterminée. Ce dernier entrera en poste le 17 juin prochain. M. Madène possède plusieurs années d’expérience dans le monde municipal, notamment à la Ville de Québec.

«Nous avons demandé à la Fédération québécoise des municipalités (FQM) de nous suggérer des noms de personnes intéressées à se présenter pour une période temporaire. Nous avons reçu deux candidatures de la FQM et une candidature spontanée de la part de M. Madène. Le comité de sélection a rencontré les trois personnes et, par la suite, on a fait un choix», a résumé le maire, Richard Bellemare.

Achat de livres

Le conseil municipal autorise un versement de 7 575 $ à la bibliothèque de Saint-Antoine-de-Tilly pour l’achat de livres.

Don à la Fabrique

Saint-Antoine-de-Tilly verse une contribution de 15 000 $ à la Fabrique Sainte-Élisabeth-de-Lotbinière pour couvrir une partie des frais fixes annuels liés à l’église de la municipalité. «Nous avons la chance d’avoir une église patrimoniale exceptionnelle dans notre municipalité. Elle ne deviendra jamais un [édifice à] condos ou autre chose. […] Je veux rappeler que nous sommes collectivement responsables de ce bijou qui est également de grande valeur pour le tourisme», a mentionné la conseillère Valérie Caron à propos du bâtiment construit en 1788.

 

 

Les + lus