lundi 15 avril 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Consommation > Actualités

Revenu Québec

La saison des impôts est lancée

Les + lus

Photo : Scott Graham - Unsplash

19 févr. 2024 03:06

Revenu Québec a annoncé, le 19 février, que le service ImpôtNet Québec est maintenant en ligne et qu'il est dès aujourd'hui possible de transmettre les déclarations de revenus pour l'année d'imposition 2023 qui sont produites électroniquement au moyen d'un logiciel autorisé.

Rappelons que la date limite de production d'une déclaration pour les particuliers est fixée au 30 avril prochain. Pour leur part, les particuliers déclarant des revenus d'entreprise et leur conjoint ou conjointe ont jusqu'au 15 juin pour transmettre leur déclaration.

Cette année, la date limite de paiement de tout solde dû pour éviter la pénalité pour production tardive et les intérêts est fixée au 30 avril. Lorsque la date limite de production tombe un samedi, un dimanche ou un jour férié reconnu par Revenu Québec, la déclaration est considérée comme reçue à temps si Revenu Québec la reçoit le jour ouvrable suivant ou si elle porte le cachet postal du jour ouvrable suivant.

Revenu Québec a aussi maintenu son site justepourtous.ca ouvert, endroit où l'agence gouvernementale répond à des questions courantes et partage des conseils pour remplir sa déclaration de revenus soi-même.

Par ailleurs, Revenu Québec rappelle aux particuliers qu'ils ont la possibilité de recevoir par voie électronique uniquement toutes les communications qui peuvent être transmises en ligne dans l'espace sécurisé Mon dossier pour les citoyens. Pour consentir à l'envoi de communications par voie électronique uniquement, les personnes intéressées doivent accéder à leur dossier pour les citoyens ou choisir cette option dans leur déclaration de revenus.

Changements importants

Dans un autre ordre d'idées, pour l'année 2023, les taux applicables pour déterminer l'impôt à payer passent de 15 % à 14 % pour la partie du revenu imposable qui ne dépasse pas 49 275 $ ainsi que de 20 % à 19 % pour la partie du revenu imposable qui dépasse 49 275 $, mais qui ne dépasse pas 98 540 $.

De plus, si vous étiez un employé salarié ou à la commission et que votre contrat de travail précisait que vous deviez effectuer du télétravail, vous pouvez déduire certaines dépenses engagées dans l'exercice de vos fonctions. Toutefois, à compter de l'année 2023, vous ne pouvez plus demander de déduction pour des dépenses relatives au télétravail engagées en raison de la crise liée à la COVID-19.

Les + lus