lundi 15 juillet 2024
Votre Journal. Votre allié local.
Maire et conseiller

Vie municipale bien remplie pour Bernard Fortier

Les + lus

Bernard Fortier et son épouse lors de la remise de la plaque expliquant le nom de la salle. Photos : Mélanie Labrecque

08 nov. 2023 09:13

Le maire de Joly, Bernard Fortier, fait partie du paysage politique de sa municipalité depuis 40 ans. Il a d’abord été conseiller pendant 10 ans avant de devenir maire pour les 30 années suivantes. Une fête surprise a été organisée par la Municipalité pour souligner cet engagement, le 2 novembre, le soir du 30e anniversaire de sa première élection comme maire.

Membres de la famille, amis, employés de la municipalité, conseillers actuels et anciens participaient à la surprise préparée pour M. Fortier. Ce dernier est entré dans l’église de Joly en croyant se rendre à un spectacle. C’est avec étonnement et émotion qu’il a découvert le rassemblement en son honneur.

«Vous êtes un homme visionnaire. Ce ne sont pas tous les maires qui le sont autant. Vous avez évolué avec le monde municipal. C’est quelque chose qui vous démarque parce que tout évolue tellement rapidement : les technologies, les lois, etc. C’est quelque chose qu’on apprécie», a souligné la directrice générale de la Municipalité, Mélanie Lacasse.

Cette dernière l’a également remercié pour sa disponibilité, sa compréhension et son soutien. Elle a aussi mentionné sa «mémoire phénoménale», une référence que tous apprécient.

De son côté, l’ancien conseiller municipal Bernard Beaulieu se souvient de la patience du maire à son endroit lorsqu’il multipliait les questions lors des séances, qu’ils les posaient à titre de citoyen ou d’élu.

«C’est vrai que j’en ai posé des questions, mais il n’a jamais perdu patience, même si parfois j’étais assez cinglant. Il y répondait tout le temps. Ce que je voulais, c’est que quelqu’un m’explique et il l’a toujours fait. Aussi, je n’avais aucune idée à quel point il s’impliquait dans la communauté», a-t-il résumé, le qualifiant de «leader silencieux».

Visiblement ému, Bernard Fortier, a partagé quelques-uns de ses souvenirs d’élu avec les personnes rassemblées. «On a eu de gros défis. Quand j’ai commencé en 1993, on était peut-être visionnaire, mais on n’avait pas grand-chose», a-t-il noté. À l’époque, le réseau d’égout et les chemins étaient à refaire et le ministère des Transports venait de transférer la responsabilité de certaines routes numérotées aux municipalités.

Au pied levé, il a dû prendre en main l’organisation des fêtes du cinquantième anniversaire de la municipalité. Il a travaillé à l’achat de l’église et sa transformation en salle polyvalente. Il a également rappelé les efforts mis dans la concrétisation des projets du terrain de golf et de la maison des aînés. Ils ont tous deux pris plus de 10 ans à se réaliser.

«Tous ces dossiers, si tu n’es pas visionnaire, tu t’arrêtes [au premier refus], tu t’assois et c’est fini», a-t-il souligné, ajoutant que ces avancées sont le fruit d’un important travail d’équipe et d’un appui de la population.

Nouveau nom

Par ailleurs, la Municipalité lui a également offert une autre surprise, intangible, mais intemporelle. Le sous-sol de l’église porte actuellement le nom de salle des Bâtisseurs. Cependant, celle du haut n’avait toujours pas de nom. Lors de cette soirée, on lui a appris qu’elle porterait le nom d’Espace Fortier.

«C’est une fierté de voir que mon nom sera associé à cet espace. Quand il a été question d’acheter l’église, nous avons fait une réunion. Tout le monde était d’accord. On a pris notre temps pour bien faire les choses», a-t-il affirmé. Notons que la Municipalité a terminé de payer l’église cet été.

Le 1er janvier 2024, la municipalité célébrera son 80e anniversaire. À ce titre, Bernard Fortier aura siégé au conseil municipal en tant qu’élu plus de la moitié de l’histoire de Joly.

Les + lus