mercredi 21 février 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Éducation > Actualités

Grève des professeurs

La rentrée chamboulée à l'UQAR

Les + lus

Photo : Archives - Gilles Boutin

28 août 2023 02:39

Les membres du Syndicat des professeurs et des professeures de l’Université du Québec à Rimouski (SPPUQAR) débrayeront demain, lors de la première journée de rentrée universitaire.

La tenue de cette journée de grève a été préalablement votée lors de l’assemblée générale du SPPUQAR du 25 janvier dernier. D'ailleurs, demain, les membres du syndicat se rassembleront en assemblée générale extraordinaire afin de discuter de la possibilité de lancer une grève générale illimitée, plus tard lors du trimestre d’automne.

Pour expliquer sa décision d'aller de l'avant avec la grève, le SPPUQAR a souligné le manque de progrès à la table de négociations avec la partie patronale.

«Cela fait maintenant plus d’un an que la convention collective des professeures et des professeurs de l’UQAR est échue. Les négociations ne connaissent pas d’avancée malgré la tenue de deux demi-journées de grève au trimestre d’hiver 2023. (...) Les conditions de travail des professeures et des professeurs de l'UQAR sont nettement inférieures à celles de leurs homologues d’universités comparables ou à proximité, comme l’Université du Québec à Chicoutimi ou l’Université Laval. Cette situation inéquitable crée un problème d’attractivité et de rétention du personnel professoral, compromettant la qualité de l’enseignement et de la recherche et occasionnant une surcharge de tâche aux collègues en poste. Malgré ces conséquences, l’administration de l’UQAR refuse de traiter sérieusement ces enjeux à la table de négociation», a déclaré le syndicat, par voie de communiqué.

Rappelons finalement que le SPPUQAR compte 244 membres, regroupés principalement sur les campus de Rimouski et de Lévis. 

 

Les + lus