mercredi 21 février 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Politique > Actualités

Sécurité routière

Québec lance son nouveau plan d’action

Les + lus

Dans son nouveau plan quinquennal portant sur la sécurité routière, Québec veut, entre autres, davantage miser sur les radars photo. Photo : Gilles Boutin - Archives

22 août 2023 04:06

SÉCURITÉ ROUTIÈRE. En compagnie du ministre de l’Éducation et responsable de la Chaudière-Appalaches ainsi que député de Lévis, Bernard Drainville, la ministre des Transports et de la Mobilité durable du Québec, Geneviève Guilbault, a dévoilé le Plan d'action en sécurité routière 2023-2028, le 22 août. La nouvelle feuille de route gouvernementale mise sur 27 mesures pour réduire le nombre d'accidents sur le réseau routier et leur gravité.

Par Érick Deschênes – Collaboration spéciale

Pour ce nouveau plan d’action, Québec propose une «approche renouvelée» inspirée de la Vision Zéro. Rappelons que lancée pour la première fois en Suède à la fin des années 90, cette stratégie de sécurité routière vise à ce qu’il n’y ait pas de morts ou de blessés graves sur les routes, «comme il est moralement inadmissible que la route continue à être à l’origine» de ce type de tragédies.

Le Plan d’action en sécurité routière 2023-2028 se décline en six axes réunis sous quatre thèmes, soit l’aménagement d’un réseau routier sûr, la prévention des comportements à risque, l’innovation en matière de recherche et de technologies ainsi que l’organisation des activités de communication et de formation sur les bonnes pratiques en sécurité routière.

Pour atteindre les objectifs inscrits dans sa feuille de route, Québec veut notamment réduire la limite de vitesse maximale à 30 km/h dans toutes les zones scolaires au Québec, déployer davantage de radars photo sur le territoire, rendre disponible des radars photo aux municipalités et revoir les amendes et les points d’inaptitude à la hausse pour certaines infractions.

Pour concrétiser les mesures inscrites au plan d’action, Québec prévoit investir plus de 180 M$. 68 M$ supplémentaires seront notamment accordés aux municipalités pour réaliser des projets d'aménagements sécuritaires pour les piétons et les cyclistes, particulièrement dans les zones scolaires.

«Aujourd'hui, nous lançons un plan d'action robuste qui vise un partage plus sécuritaire et harmonieux de la route. Nous allons sécuriser les déplacements vers l'école de nos enfants et les sites de chantiers pour nos travailleurs. Nous allons donner plus d'outils aux municipalités pour intervenir sur leur réseau routier, notamment aux abords des établissements scolaires. Nous plaçons la vie humaine et la protection des usagers vulnérables au cœur de nos actions pour faire des routes du Québec un espace de circulation sécuritaire pour tous», a soutenu Mme Guilbault.

Plan bien accueilli

Rapidement après le dévoilement du plan d’action, plusieurs associations ont tenu à saluer le gouvernement pour sa nouvelle feuille de route en sécurité routière misant sur une approche inspirée de la Vision Zéro.

Pour sa part, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) s’est réjouie de l’annonce faite par la ministre d’ajouter 68 M$ supplémentaires pour la construction d’aménagements sécuritaires pour les piétons et les cyclistes. De plus, le regroupement entend participer «avec enthousiasme» au guide de conception des aménagements routiers pour le milieu municipal, dont le dépôt est prévu pour 2027.

«La FQM souhaite depuis très longtemps un arrimage entre les mesures et les programmes mis en place par le ministère et la réalité du monde municipal. En ce sens, la FQM, à titre de porte-parole des régions, collaborera à la mise en œuvre du Plan d’action et suivra avec attention les travaux entourant le dépôt du projet de loi prévu cet automne», a souligné Jacques Demers, président de la FQM, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog. 


Les + lus