samedi 18 mai 2024
Votre Journal. Votre allié local.
Hockey senior

Les Mercenaires optimistes pour l’avenir

Les + lus

L’organisation des Mercenaires est notamment bien heureuse de la chaude lutte offerte par la formation au Familiprix de Saint-Joseph-de-Beauce. Photo : Gilles Boutin

12 mars 2024 08:21

Malgré une élimination en six rencontres contre le Familiprix de Saint-Joseph-de-Beauce en première ronde des séries éliminatoires de la Ligue de hockey Côte-Sud (LHCS) le 2 mars dernier, les Mercenaires de Lotbinière dressent un bilan somme tout positif de leur campagne 2023-2024.

«Je ne sais pas quels mots je peux utiliser pour décrire l’élimination. On se doutait cette saison que ça allait être plus difficile que l’an dernier où nous avions remporté le championnat des séries. En 2022-2023, on avait beaucoup d’expérience dans notre alignement et on pouvait compter sur le meilleur gardien de la ligue. Contre Saint-Joseph, on a fait face à une équipe expérimentée et (Hubert) Morin, leur gardien, a été fumant contre nous», a d’emblée analysé Yvan Gingras, le directeur général de la formation lotbiniéroise, lors d’une entrevue le 5 mars.

Le chef d’orchestre de l’organisation des Mercenaires n’a pas caché sa déception que le nouveau format des séries dans la LHCS ait désavantagé son équipe.

Contrairement aux dernières années, les duels en séries n’étaient pas déterminés par le rang au classement général, mais par celui du classement par division. Ainsi, plutôt que d’affronter l’avant-dernière formation du circuit Samson (Saint-Prosper), les Mercenaires, deuxièmes au classement général, ont croisé le fer avec Saint-Joseph, formation ayant conclu la saison régulière au troisième échelon du classement général.

Malgré cette impression d’avoir disputé une finale avant l’heure, Yvan Gingras est fier des performances signées par les Mercenaires lors des séries 2024. «On a donné une chaude lutte à Saint-Joseph, particulièrement lors des deux derniers matchs de la série qui se sont conclus par un seul but d’écart. Sincèrement, je crois qu’il ne nous manquait pas grand-chose pour connaître un sort différent.»

 De belles surprises

 Si les séries 2024 ne sont pas conclues avec le résultat escompté, la campagne 2023-2024 des Mercenaires a également compté plusieurs moments de réjouissance, selon Yvan Gingras. En plus de l’apport de vétérans comme Jason Pitt, Joey Beaudoin et Mickaël Bélanger qui s’est poursuivi, les nouveaux membres de l’édition 2023-2024 ont donné satisfaction à l’état-major des Mercenaires.

«Notre gardien Thomas Boucher n’a subi qu’une défaite en temps régulier et a obtenu 10 victoires en saison. À la défense, Laurent Demers a très bien joué. D’autres jeunes ont bien progressé comme Thomas Vallières, qui a compté 10 buts cette saison, Alexandre Fortier et Jayson Bêty. Pour ce dernier, à la fin de la saison, il avait pris son erre d’aller, mais il a subi une blessure au poignet. Je crois qu’avec lui dans l’alignement, le résultat de la série contre Saint-Joseph aurait pu être différent», a affirmé Yvan Gingras, tout en saluant l’apport des entraîneurs Samuel et Stéphane Bergeron pour maintenir la chimie dans l’équipe malgré l’arrivée de plusieurs nouveaux joueurs.

Alors que les séries 2024 se poursuivent dans la LHCS, l’organisation des Mercenaires n’est pas pour autant en vacances. Yvan Gingras a déjà amorcé les préparatifs en vue de la prochaine campagne. Plusieurs joueurs de l’édition 2023-2024 ont déjà confirmé leur retour la saison prochaine et le directeur général de la formation a indiqué que l’organisation allait tenter de recruter de nouveaux joueurs afin de remplacer certains membres de l’édition 2023-2024 qui ne seront pas de retour l’automne prochain.

Les + lus