Photo : Gilles Boutin – Archives

FESTIVAL. Après avoir laissé planer un doute sur le retour de l’événement l’année prochaine, les organisateurs du Festival Country Lotbinière ont confirmé, le 31 octobre dernier, qu’il aura lieu du 15 au 17 juin 2023, toujours à Saint-Agapit.

«Avec quelques semaines et mois de repos, on s’est dit que nous avions quelque chose de bien entre les mains, il fallait seulement trouver une façon de ne pas s’en mettre autant sur les épaules. […] On ne peut pas arrêter quand il n’y a pas d’indicateurs de mauvaise santé de l’événement ou de mauvaise gestion, mais que c’est seulement de la fatigue», a soutenu le cofondateur de l’événement, Guillaume Laflamme.

Afin d’être en mesure de produire un événement à la hauteur de leurs attentes et d’en assurer la pérennité, ils se sont entourés de plus de sous-traitants que pour les précédentes éditions. «Le budget a été augmenté en ce sens», a assuré M. Laflamme. Certaines responsabilités ont été confiées à des membres du comité organisateur. «Il y aura une partie des choses que nous n’aurons pas à faire. Cela nous enlève beaucoup de stress.» Enfin, ils consignent ce qu’ils font afin d’être en mesure de déléguer des tâches s’ils en avaient besoin.

Des artistes ont déjà confirmé leur présence

Le travail sur la programmation va bon train assure Guillaume Laflamme. En 2022, en raison des contraintes sanitaires et pour s’éviter de mauvaises surprises, ils avaient misé sur une programmation 100 % canadienne. En 2023, elle sera presque à 100 % composée d’artistes américains. Une place sera aussi laissée aux artistes émergents.

Deux têtes d’affiche ont déjà été confirmées. L’une d’elles sera dévoilée en novembre. Cette année, les amateurs de country en auront plein la vue, promet Guillaume Laflamme. «C’est l’une de nos programmations les plus spectaculaires. On n’aurait jamais pensé que l’une de nos têtes d’affiche puisse venir au Québec».

Une première prévente, à l’aveugle, de 700 billets en admission générale et de 200 billets avant-scène est en cours.

Les plus lus