L’exposition sur les origines de Félix Leclerc est accessible jusqu’au 2 septembre. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

CHANSON. Les origines du monument de la chanson québécoise, Félix Leclerc, sont intimement liées à l’histoire de Leclercville. C’est ce qu’il est possible d’apprendre dans l’exposition Félix Leclerc et Leclercville une histoire de familles présentée jusqu’au 2 septembre au presbytère de Leclercville.

«Félix est en descendance directe du premier Leclerc qui s’est établi ici, en 1762», a expliqué l’une des conceptrices de l’exposition, Francine Lemay.

Accompagné dans son parcours par la musique du chansonnier, le visiteur pourra suivre une ligne du temps, composée de photos et de dessins d’époque, qui le fera remonter aux origines des familles Leclerc et Parrot.

Son père, Léonidas (Léo) Leclerc, et sa mère, Fabiola Parrot, sont nés à Leclercville et sont tous deux les descendants des pionniers qui ont contribué à l’essor du village. «Les Parrot, c’était plus le côté industriel et les Leclerc, c’était plus agricole», a poursuivi Mme Lemay.

En plus des photos, on retrouve également des copies de certains documents d’époque comme le journal tenu par la mère de Félix et des textes rédigés de la main du chansonnier. Le visiteur pourra aussi le découvrir d’une manière plus intime. L’original d’une lettre d’amour à la calligraphie soignée, écrite par un jeune Félix Leclerc, y est montré.

D’autre part, les concepteurs de l’exposition ont aussi retrouvé la trace de certaines anecdotes historiques qui ont été oubliées au fil des générations.

Mettre la main sur tous ces documents, ces informations et ces faits n’a pas été facile et a pris plusieurs mois, a relaté Mme Lemay. «Pour les proches, on a pu trouver dans la famille, mais dès qu’on se rend plus loin dans le temps, il faut aller dans les archives. Les photos de famille viennent des Leclerc et des Parrot. Malgré tout, il y en a qui ont été difficiles à retracer comme celle du père Richard, l’oncle de Léo.»

L’exposition sur les origines de Félix Leclerc s’inscrit dans l’exposition permanente sur les familles souches de Leclercville qui est, elle aussi, présentée au presbytère de Leclercville depuis 2014.

Félix Leclerc est décédé le 8 août 1988, à l’Île d’Orléans.

 

 

 

 

 

Les plus lus

Un deuxième spectacle de danse mobile à Saint-Apollinaire

DANSE. Il y a un an, le Québec venait tout juste de déclarer l’état d’urgence sanitaire et les mesures de confinement s’additionnaient de jour en jour. Pour amener un peu de joie dans le cœur des Apollinairois, la propriétaire du Studio de danse Hypnose, Nataly Lemay, avait pris l’initiative d’organiser un spectacle de danse mobile dans les rues de la municipalité. Un an plus tard, elle récidive e...

Le Festival country remis à l’automne

FESTIVAL. Devant l’incertitude liée aux normes sanitaires et à l’évolution de la pandémie de COVID-19, les organisateurs du Festival country de Lotbinière ont pris la décision de reporter à l'automne la sixième édition de l’événement qui devait avoir lieu originalement au mois de juin. Ainsi, les festivaliers seront conviés à Saint-Agapit les 24, 25 et 26 septembre.

René Turgeon chante avec Georges Hamel le temps d’une mélodie

MUSIQUE. Peu de temps avant son décès en 2014, Georges Hamel a enregistré la chanson La berceuse. À l’époque, elle ne s’était pas retrouvée sur les tablettes des disquaires. Elle a plutôt été gardée précieusement par son auteur, Dominic Clément, jusqu’à l’année dernière. Une série d’heureux hasards l’a menée au chanteur originaire de Saint-Narcisse-de-Beaurivage, René Turgeon. Un travail de...

Cégeps en spectacle : Xavier Julien en lice pour le prix coup de cœur

CULTURE. Malgré l’annulation des finales régionales et nationale de Cégeps en spectacle, les lauréats locaux de chacun des établissements de la province ont l’occasion de concourir pour le Prix coup de cœur du public. Xavier Julien représente le Centre d’études collégiales de Lotbinière et le Cégep de Thetford.

Sam Breton a reçu l’Olivier de l’année

CULTURE. Découverte de l’année du Gala des Olivier en 2019, l’humoriste originaire de Laurier-Station, Sam Breton, a su faire sa place dans le milieu de l’humour dans les années qui ont suivi. Deux ans plus tard, le 21 mars, son travail et ses efforts ont été salués et lui ont valu l’Olivier de l’année au dernier Gala des Olivier.

Joakim Julien représentera l’Université Laval à Univers-Cité en spectacle

CULTURE. L’Issoudunois Joakim Julien représentera l’Université Laval lors de la finale d’Univers-Cité en spectacle. L’événement se déroulera en mode virtuel le 15 avril, à 19h.

Un soutien pour l’Association des plus beaux villages du Québec

PATRIMOINE. Le gouvernement du Québec, par l’intermédiaire de la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, a confirmé, le 14 avril, une aide financière à l’Association des plus beaux villages du Québec. L’organisation recevra une contribution maximale de 50 000 $.