mardi 25 juin 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Gens d’ici

Reconnaissance pour plus de 20 ans d’engagement

Les + lus

Photo : Courtoisie

15 févr. 2023 08:57

SOCIÉTÉ. Depuis 22 ans, le directeur du Service de sécurité incendie de Saint-Apollinaire, Martin Miller, travaille à assurer la sécurité des Apollinairois; d’abord comme simple pompier, ensuite à titre de directeur. Ces années d’engagement n’ont pas seulement été reconnues au niveau municipal. Il a reçu le 6 février dernier, la Médaille des pompiers pour services distingués.

«C’est une belle reconnaissance puisqu’on fait face à plusieurs situations, on se sacrifie beaucoup pour le bien-être des autres. […] C’est aussi une motivation pour mes troupes et je leur ai dit le soir de la remise que j’avais besoin de chacun d’eux pour les interventions parce que je ne peux rien faire seul», a affirmé M. Miller, qui rappelle que ses pompiers renoncent à des heures importantes et à du temps en famille pour accomplir leur devoir.

Du côté de la municipalité, il est essentiel d’offrir ces marques de reconnaissance. «Plus de 22 ans de service chez nous, dans un métier qui est dangereux et qui monopolise beaucoup de temps, ce n’est pas rien. En tant qu’élus, nous sommes toujours à l’avant-scène, mais c’est la moindre des choses de souligner ce que les gens font dans l’ombre. On reconnaît notre chef, mais il y a une équipe qui travaille avec lui. C’est de leur donner une petite tape dans le dos qui veut dire : ‘‘Continuez et merci pour votre bon travail’’», a ajouté le maire de Saint-Apollinaire, Jonathan Moreau.

Martin Miller n’est pas le seul pompier de la municipalité à avoir reçu cette distinction. Au fil des années, 12 sapeurs ont mérité la même médaille. Plusieurs comptaient de 30 à 50 ans de service.

«Par le passé, plusieurs demeuraient longtemps dans le service. Aujourd’hui, c’est beaucoup plus difficile, il y a un roulement plus important. Les obligations familiales et les formations font qu’il est plus difficile de garder un sentiment d’engagement sur une aussi longue période», a soutenu Martin Miller.

Ainsi, si cette distinction ne contribue pas à attirer de nouveaux pompiers à proprement parler, elle motivera les troupes en montrant l'engagement de la Municipalité envers leur travail. «On a une Municipalité qui reconnaît ce travail et c’est encourageant pour eux de demeurer avec nous», a précisé M. Miller.

Jonathan Moreau abonde dans le même sens en rappelant les récents investissements municipaux faits pour leur offrir un environnement de travail agréable, sécuritaire et qui répond aux normes actuelles.

Avec le temps et la croissance rapide de la municipalité, le service a dû s’adapter à de nouvelles réalités. D’une moyenne de 40 interventions par année, à son entrée en 2001, le service doit maintenant faire de cinq à six interventions par semaine pour une moyenne d’environ 235 par année.

D’importantes interventions

Par ailleurs, même si les pompiers doivent éteindre plusieurs feux dans une carrière, il n’en reste pas moins que certaines interventions marquent l’esprit plus que les autres. Dans le cas de Martin Miller, il y a le feu de la Meunerie Trans-Canada, en 2009. Les sapeurs ont été mobilisés pendant trois jours afin de venir à bout du brasier. «J’ai fait les trois jours entiers», se souvient-il.

S’ajoute également l’incendie chez TMC Mag en 2012. L’usine traitait du magnésium ainsi que de l’aluminium, deux substances qui sont hautement inflammables. Du propane ainsi que d’autres produits volatils étaient également entreposés dans l’usine. Cet incident a nécessité l’évacuation de 500 personnes dans un rayon de 1,2 km en raison des risques d’explosion des vapeurs toxiques.

Entouré des collègues et des proches

La cérémonie réunissait, entre autres, le lieutenant-gouverneur du Québec, J. Michel Doyon, la députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours, le maire de Saint-Apollinaire, Jonathan Moreau, des membres du conseil municipal, près de 30 pompiers du service et des membres de sa famille.

«Je considère comme un privilège le fait de lui remettre aujourd’hui cette décoration officielle qui symbolise les bons et loyaux services qu’il a rendus auprès de sa communauté. Nous sommes nombreux aujourd’hui à vouloir saluer son niveau élevé d’engagement, de même que sa constante détermination à s’impliquer pour servir, aider, donner et rendre plus sécuritaire la Municipalité de Saint-Apollinaire», a soutenu le lieutenant-gouverneur.

La Médaille des pompiers pour services distingués a été créée en 1985 par la gouverneure générale du Canada d’alors, Jeanne Sauvé. Elle honore les membres d’un service incendie canadien ayant cumulé 20 ans de service, dont au moins 10 dans des fonctions comportant des risques. La gouverneure générale définit les services distingués par une conduite irréprochable et un travail effectué avec zèle et efficacité.

 

 

 

 

 

 

Les + lus