jeudi 23 mai 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Gens d’ici

Yolaine Masse

La nouvelle femme forte du Domaine Joly-De Lotbinière

Les + lus

La nouvelle directrice générale du Domaine Joly-De Lotbinière, Yolaine Masse. Photo : Courtoisie

28 sept. 2023 08:44

TOURISME. La nouvelle directrice générale du Domaine Joly-De Lotbinière, Yolaine Masse, entreprend son mandat avec enthousiasme. Tout en conservant l’héritage historique du site, elle veut apporter un vent de fraîcheur qui attirera de nouveaux visiteurs à Sainte-Croix.

«Quand je l’ai visité pour la première fois, j’ai constaté l’immense potentiel des lieux. C’est magnifique. […] Je vois sa localisation comme un endroit de choix. Je me visualisais déjà à travailler dans ce lieu tout en y amenant ma couleur et mon expérience», a-t-elle souligné en entrevue téléphonique.

Avant toute chose, celle qui est en poste depuis un peu plus d’un mois veut prendre ses marques, apprendre à connaître son équipe ainsi que l’endroit avant de pousser sa réflexion et construire un plan d’action.

«Je veux définir quels sont nos grands mandats. Quels sont nos objectifs annuels : mise en valeur du lieu, promotion de la destination, espace client? Avec ces grands mandats, nous serons capables de prendre des actions, définir un échéancier et un budget. Ce sont des étapes nécessaires.»

Et, ce seront les visiteurs qui seront au cœur des décisions que son équipe et elle prendront, a-t-elle assuré. Elle souhaite bonifier l’expérience pour que les habitués reviennent plusieurs fois pendant la saison. S’ajoutera aussi le défi d’attirer de nouveaux visiteurs qui permettront de générer de nouveaux revenus.

Par ailleurs, elle n’est pas laissée à elle-même. Hélène Leclerc, l’ancienne directrice générale, l’accompagnera jusqu’à la fin de l’année. Un précieux coup de main qui aidera Mme Masse à bien saisir l’essence du site.

L’avenir

Yolaine Masse est une femme d’action qui regarde vers l’avant. L’expérience acquise dans le milieu des affaires et dans l’événementiel lui permettront d’ajouter sa propre couleur au site historique.

«Je veux mettre toutes ces compétences et mon expertise au profit du domaine. Je ne souhaite pas être uniquement de passage. Je me visualise ici à long terme, ça me permettra de faire beaucoup de choses.»

Elle a quand même une vision claire de l’endroit où elle souhaite amener le site. «Je veux en faire un lieu de rassemblement à tous les niveaux. Pour les mariages, pour ceux qui se cherchent un endroit pour de petits événements. […] J’ai habité à Montréal et les parcs étaient des lieux de rassemblement où les visiteurs profitaient des lieux.»

Dans tout ça, les passionnés d’histoire et d’horticulture ne seront pas oubliés. «Il faut bien les servir et répondre à leurs attentes, mais il faut diversifier la clientèle pour amener de nouveaux revenus. […] Ce qui est important, c’est de redéfinir notre première clientèle tout en misant sur nos forces.»

Travaux majeurs

Enfin, Yolaine Masse rappelle que le Domaine a reçu l’année dernière une importante subvention de 2,5 M$ pour la construction d’un pavillon d’accueil ainsi que la mise en valeur des rives du fleuve Saint-Laurent.

Bien qu’il s’agisse d’un projet «hyper stimulant», il y a quelques petits détails à mettre en branle avant de s’attaquer aux travaux. Elle mentionne, entre autres, la création du comité qui mettra en place une campagne de financement pour recueillir la contribution du milieu nécessaire à la concrétisation du projet.

Les + lus