dimanche 16 juin 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Agriculture > Actualités

Agriculture

La Financière agricole verse les compensations de l’ASRA

Les + lus

​Photo : Les producteurs de bovins du Québec

30 avr. 2024 01:48

La Financière agricole du Québec (FADQ) a confirmé les montants que recevront les producteurs de porcs, de veaux d’embouche et de céréales par le biais du Programme d’assurance stabilisation des revenus agricoles (ASRA).

Producteurs de porcs

Ils recevront plus de 41,3 M$ à titre de paiement final pour l’année 2023.

  • Les compensations totales pour l’année s’élèvent à :
    • 462,63 $ par truie ;
    • 37,38 $ par 100 kg de porc.
  • En considérant les montants déjà versés, le paiement final représente :
    • 48,35 $ par truie ;
    • 3,88 $ par 100 kg de porc.
  • Les compensations totales pour le secteur porcin en 2023 s’élèvent à 380 M$.

Producteurs de veaux d’embouche

  • Plus de 8 M$ leur seront versés.
  • Les compensations totales pour 2023 s’élèvent à :
    • 154,60 $ par vache ;
    • 1,73 $ par kilo de veau vendu.
  • En comptant l’avance déjà versée, les producteurs assurés recevront :
    • 17,75 $ par vache ;
    • 0,19 $ par kilo de veau vendu.
  • Les compensations totales pour les éleveurs de veaux d’embouche en 2023 sont de 55,6 M$.

Producteurs de céréales

Après le prélèvement de la contribution, un montant de 9,6 M$ sera versé aux producteurs d’avoine, de blé et d’orge pour une deuxième avance de compensations en 2023.

  • Ce montant représente :
    • 83,66 $/ha pour l’avoine ;
    • 87,53 $/ha pour le blé d’alimentation animale ;
    • 109,10 $/ha pour l’orge.
  • Ce paiement porte à 19,5 M$ les compensations totales versées jusqu’à maintenant.

L’ASRA veut protéger les producteurs contre la fluctuation des prix et des coûts de production. Les sommes sont versées lorsque le prix moyen d’un produit est inférieur au revenu stabilisé ajusté qui est basé sur le coût moyen de production des entreprises spécialisées. Ce programme est financé aux deux tiers par la FADQ et au tiers par les producteurs.

 

Les + lus