jeudi 22 février 2024
Votre Journal. Votre allié local.
Brunch du Nouvel An

Changer la culture d’entreprise

Les + lus

Pierre-Luc Bordeleau, cofondateur de Happy Culture. Photo : Mélanie Labrecque

08 févr. 2024 06:29

Près d’une cinquantaine de personnes ont participé au traditionnel brunch du Nouvel An organisé par la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) de Lotbinière. Elles se sont rassemblées, le 2 février, au Club de golf de Saint-Gilles pour assister à la conférence de Pierre-Luc Bordeleau, cofondateur de Happy Culture.

Le succès d’une entreprise ne se mesure pas uniquement en profits et marge bénéficiaire. Avec sa conférence Fidélisation inc., Pierre-Luc Bordeleau veut changer la perception de la culture d’entreprise.

Avec énergie et humour, le conférencier a expliqué que la clé du succès d’une entreprise ne repose pas seulement sur le service rendu à la clientèle. Les dernières années ont forcé les entrepreneurs et leurs gestionnaires à innover pour s’adapter aux besoins des clientèles.

Peu sont ceux qui ont pensé à s’arrêter aux besoins des employés afin de les retenir et d’entretenir un sentiment de fierté envers l’entreprise. «Si on a ancré l’employé chez nous, même un meilleur salaire offert ailleurs ne changera rien», a-t-il résumé.

 Stratégies

 Pierre-Luc Bordeleau a donc présenté aux participants trois grandes stratégies auxquelles ils devraient s’attarder.

D’abord, il y a responsabilisé les gestionnaires qui ont un rôle à jouer dans le bien-être et la motivation d’un employé.

Ensuite, il a amené les participants à penser au coût de chaque départ d’un travailleur expérimenté. «Chaque nouvel employé représente un coût supplémentaire. […] Dans certains cas, la courbe de rentabilité est plus longue que d’autres. Gardons notre monde et investissons en eux.»

Enfin, l’implantation d’un langage commun favorisera l’engagement, la fierté et la mobilisation. Tout passe par le gestionnaire qui trouvera la façon de connecter avec son équipe.

Les + lus