lundi 15 avril 2024
Votre Journal. Votre allié local.
Économie locale

L’impact économique des SADC démontré

Les + lus

Photo : Scott Graham - Unsplash

13 févr. 2024 10:51

Les Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) et les Centres d’aide aux entreprises (CAE) ont présenté, le 12 février, les résultats d’une étude réalisée par la firme Aviseo qui souligne les impacts économiques positifs que ces deux organisations ont dans les régions où elles sont implantées.

L’étude rapporte que pour les exercices financiers de 2019 à 2023, le réseau des SADC et CAE a engendré près de 500 M$ en retombées économiques qui représentent des revenus de 212 M$ dans pour les gouvernements.

Ainsi, les investissements des organisations ont permis une augmentation de 458 M$ du produit intérieur brut (PIB) du Québec, dont 185 M$ qui découlent des prêts accordés et 273 M$ générés par la hausse du taux de survie des entreprises.

De plus, les impacts des SADC et CAE ont des effets économiques et fiscaux sur l'ensemble des populations. Les revenus générés pour les entreprises sont de 104 M$ et ceux des ménages s’élèvent à 296 M$.

S’ajoutent 92 M$ qui sont générés sur les recettes fiscales du gouvernement grâce aux investissements découlant des prêts octroyés ainsi que 120 M$ en revenus gouvernementaux en raison de la hausse du taux de survie des entreprises.

Dans la MRC de Lotbinière

Selon le dernier rapport annuel de la SADC de Lotbinière, les retombées de l’organisation en 2022-2023 sont également importantes.

Grâce à ses fonds d’investissement, la SADC a accordé 863 000 $ à 20 entrepreneurs pour soutenir leur projet de démarrage et d’expansion. Cinq entreprises ont profité du programme Virage-Vert. Elles ont reçu une somme qui totalise 56 650 $ pour payer des honoraires professionnels en développement durable.

Au-delà des prêts

Les SADC et les CAE ne sont pas que des acteurs importants du développement économique local en accompagnant ou en finançant des entreprises. Les organisations ont également développé des spécialisations qui répondent aux enjeux de leur milieu.

Ainsi, elles soutiennent la transition écologique des entreprises. Pendant la dernière année, ce sont 10 M$ qui ont été consacrés à cet objectif. Elles s’impliquent également dans la relève entrepreneuriale pour assurer les transferts, notamment par le programme Stratégie jeunesse. Enfin, elles s’impliquent dans l’entrepreneuriat au féminin et chez les entrepreneurs dont leur projet est à temps partiel.

 

 

 

 

Les + lus