jeudi 22 février 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Politique > Actualités

Laïcité

Le gouvernement caquiste veut «préserver le choix» fait il y a 5 ans

Les + lus

Photo : Archives - Érick Deschênes

08 févr. 2024 01:16

Le ministre responsable de la Laïcité du Québec, Jean-François Roberge, a déposé aujourd'hui, à l'Assemblée nationale, le projet de loi 52 afin de reconduire l'article 34 de la Loi sur la laïcité de l'État.

Rappelons que cet article permettait à Québec de profiter de la clause dérogatoire prévue dans la constitution canadienne, qui permet à la Loi sur la laïcité de l'État de prendre effet indépendamment des articles 2 et 7 à 15 de la loi fondamentale du pays.

Pour le ministre Roberge, ce projet de loi est un «geste d'affirmation nationale permettant de préserver le principe de la souveraineté parlementaire du Parlement du Québec».

«Il y a de cela près de cinq ans, en adoptant la Loi sur la laïcité de l'État, le Parlement du Québec a fait un choix de société légitime afin de permettre à l'ensemble des Québécoises et des Québécois de faire nation ensemble. Le projet de loi que je présente aujourd'hui permet de préserver ce choix. La laïcité est un pilier du modèle québécois de vivre-ensemble. Elle est l'un des éléments, avec la langue française et la culture, qui fait du Québec une nation unique en Amérique du Nord», a conclu le ministre caquiste.


Les + lus