samedi 13 juillet 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Agriculture > Actualités

Famille agricole de l'année

La vocation des Dion-Marquis célébrée

Les + lus

André Marquis et Émilienne Dion sont à l'origine de la passion agricole qui a animé leurs enfants. Photo : Courtoisie

23 avr. 2024 02:26

La Fondation de la Famille agricole du Québec a célébré, le 14 avril dernier, la contribution de la famille Dion-Marquis au monde agricole. La 67e famille agricole de l’année a reçu famille, amis et personnalités du monde politique et agricole à Saint-Flavien, à la Salle des Lions.

Plus de 250 personnes ont assisté à la fête régionale organisée en l’honneur de cette famille agricole atypique. Contrairement à d’autres familles agricoles, les Dion-Marquis ne baignent pas dans l’agriculture depuis plusieurs générations.

«André et Émilienne sont à l’origine d’un héritage hors du commun. Leur réussite ne se limite pas à des exploitations florissantes; elle se traduit par la passion de l’agriculture transmise aux nouvelles générations. En voyant l’histoire de la famille Marquis-Dion, il est évident que ses racines sont solidement ancrées et que son parcours est hors des sentiers battus», a souligné la Fondation de la famille agricole

André Marquis et Émilienne Dion avaient un pied dans le monde agricole en étant propriétaires d’une épicerie-boucherie et de leur élevage de bovins, à La Durantaye. Mais c’est au contact de ses oncles maternels que la flamme s’est allumée pour l’aîné, Carl Marquis. Il est devenu propriétaire, avec l’aide de son père, d’une ferme abandonnée qu’il a fait grandir, la ferme Lorka, de Sainte-Croix.

Son père et ses plus jeunes frères l’ont aidé les fins de semaine pour faire grandir l’entreprise. «Plus vieux, Simon, Bernard et Nicolas passaient leurs étés à travailler à la ferme et ont développé la même passion jusqu’à en faire carrière», avait confié Carl Marquis en fin d’année 2023.

Son frère Simon s’est lancé en 1992 et est maintenant propriétaire de la ferme Sika, à Saint-Charles-de-Bellechasse. Pour sa part, Nicolas devient expert-conseil en production laitière en 1991 et travaille aujourd’hui en stratégie d’affaires chez Sollio Agriculture. Bernard est agronome et vice-président principal des projets stratégiques pour la direction de Sollio Groupe Coopératif.

Ce legs d’une première génération sera transmis à la suivante. Laurence, la fille de Simon, ainsi que Catherine et Justine, les filles de Carl, s’apprêtent à prendre la relève. De plus, les autres enfants de Carl œuvrent également dans le domaine. Éliane est vétérinaire et Guillaume est opérateur de machinerie forestière et acériculteur.

 

 

Les + lus